La branche AUBIN

Cher cousin, chère cousine,

Pour terminer la présentation de nos branches, voici celle de notre grand-mère paternelle, la branche Aubin. Tu auras compris qu’il s’agit d’une branche Muscadet.

Notre grand-mère, Henriette AUBIN, est née le 16 juillet 1898 à La Ville aux Clercs dans le Loir-et-Cher, où son père Henri AUBIN est garde particulier. Il est âgé de 45 ans et est né à Riaillé en Loire-Inférieure. Sa mère, Louise HALET, qui a 38 ans, est originaire de Moisdon-la-Rivière. Henriette était la plus jeune de sa fratrie, avec 2 sœurs et 3 frères. Les 2 ainés (Louise et Henri) sont nés à Moisdon-la-Rivière, les puinés sont nés dans différentes communes de Loir-et-Cher, probablement en fonction du lieu de travail de leur père.

Ses grands-parents et arrières-grands-parents ont vécu essentiellement dans 3 communes de Loire-Inférieure: Riaillé, Moisdon-la-Rivière et Saint-Sulpice-des-Landes. Il étaient tous agriculteurs.

Le plus ancien AUBIN que nous connaissons se prénomme François. Les registres paroissiaux nous disent qu’il est décédé à l’âge de 40 ans le 27 février 1710 au village de la Boulais dans la paroisse de Moisdon où il résidait, et qu’il était marié à Perrine RIAILLÉ. Il était maréchal à la naissance de sa fille Marie en 1699, et laboureur lors du baptême de son autre fille Jacquette en 1704 . Il a vécu à Moisdon, et ses descendants ont vécu à Riaillé.

Un des plus anciens ascendants d’Henriette AUBIN est Thomas du BREIL, né vers 1520, qui était échevin (c’est à dire magistrat) de la ville de Nantes. La tradition veut qu’il soit le fils de Christophe du BREIL et de Catherine du BELLAY, sœur du poète Joachim du BELLAY (Joachim du BELLAY serait alors son oncle). Cependant sa date de naissance ne paraît pas compatible avec cette hypothèse. Il pourrait être le frère de Christophe du BREIL, et non son fils.

En ce qui concerne les lieux de mariage de nos ancêtres AUBIN, il y en a eu plusieurs à Riaillé, et le plus ancien connu a eu lieu à Moisdon en 1723.

La liste des cousins plus ou moins éloignés de notre grand-mère est longue. Il y a notamment :

  • Marcel BRAUD, fondateur de la société Manitou à Ancenis,
  • Jean-Claude BRIALY que tu as vu dans de nombreux films,
  • La famille HUARD, dont l’entreprise installée à Chateaubriant était spécialisée dans les machines agricoles,
  • Victor HUGO que je n’ai pas besoin de te présenter,
  • René LEVESQUE, premier ministre du Québec de 1976 à 1985,
  • Jean Saint Fort Gérard PAILLARD, cavalier, médaillé d’or en dressage par équipes aux Jeux olympiques de 1948 à Londres,
  • Jean Marie VALENTIN, sculpteur de mobilier religieux et architecte, qui a notamment réalisé le monument funéraire de Saint Yves à Tréguier.

Voilà qui termine la présentation succincte de nos 4 branches. Ta fille ne va pas trouver cela très exotique ! Dans mes prochaines lettres, je te présenterai d’autres aspects de nos ancêtres, qui apporteront (peut-être ?) un peu de fantaisie.

Amitiés cousinales.

Didier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :