La lettre à Alicia

Cher cousin, chère cousine, Alicia DAVY est la fiancée de notre grand-oncle Émile MARIE qui est mort lors de la première guerre mondiale (Émile MARIE 1886-1917). Est parvenue jusqu’à nous cette lettre qu’Emile a écrite à sa fiancée en décembre 1915 : Loigny la bataille, 3 décembre 1915 Loigny-la-bataille est une commune d’Eure-et-Loir située entreLire la suite « La lettre à Alicia »

La naissance d’Henriette AUBIN (1898)

Cher cousin, chère cousine, Henriette AUBIN, notre grand-mère, est née le 16 juillet 1898 à la Petite Forêt, lieu-dit de la commune de la Ville-aux-Clercs située dans le Loir-et-Cher, à 17 kilomètres au nord de Vendôme. Elle est née à « une heure du soir » et a été déclarée à la mairie par son père Henri,Lire la suite « La naissance d’Henriette AUBIN (1898) »

Le jeu des prénoms au pays du Camembert

Chère cousine, cher cousin, Tu connais Juste Leblanc qui n’a pas de prénom d’après François Pignon : – Il s’appelle Juste Leblanc. – Ah bon, il n’a pas de prénom ? Tu peux retrouver cette scène ici : https://www.youtube.com/watch?v=n5_ruQ8okms Nos aïeux Camembert ont souvent plusieurs prénoms, mais pas toujours celui qu’on croit : le prénomLire la suite « Le jeu des prénoms au pays du Camembert »

Les signatures de notre branche AUBIN

Cher Didier, Comme tu m’as dit que tu avais été très intéressé par mon courrier sur les signatures de nos ancêtres de la branche DURAND (Les signatures de nos aïeux DURAND), j’ai effectué les mêmes recherches pour notre branche AUBIN. Ma collecte n’est sans doute pas complète : d’abord parce que je n’ai pas trouvéLire la suite « Les signatures de notre branche AUBIN »

Émile MARIE 1886-1917

Cher cousin et chère cousine, Émile MARIE est le frère ainé de notre grand-père Henri MARIE. Il est né le 27 juin 1886 à la Huardière sur la commune de Landisacq, dans la ferme de ses parents Victor MARIE et Maria VAUGEOIS. Émile est son prénom d’usage, mais ce n’était que son deuxième prénom àLire la suite « Émile MARIE 1886-1917 »

L’écuelle de Mémère

Cher cousin, chère cousine, L’écuelle de Mémère, c’est son café au lait sucré (trop sucré à mon goût) qu’elle prenait le matin. On voit que celle-ci a bien servi ! Je sais que tu préférais utiliser un bol plutôt qu’une de ces écuelles aux bords plus épais. Pas de machine à café expresso, ni électriqueLire la suite « L’écuelle de Mémère »

Les mariages familiaux chez les DURAND

Cher cousin, Tu sais qu’en 1953 deux mariages eurent lieu le même jour dans notre famille. Le marié du premier mariage était un frère de la mariée du deuxième, et inversement. Je n’ai pas trouvé d’adjectif pour qualifier ce type de situation, j’ai choisi les appeler les mariages familiaux. Celui de nos oncles et tantesLire la suite « Les mariages familiaux chez les DURAND »

Sur le trône je suis… j’y reste.

Cher Didier, L’humour dans les correspondances ne date pas d’aujourd’hui. La preuve avec cette carte postale adressée à notre grand-mère que j’ai trouvée dans mes archives ! La carte a été adressée à notre grand-mère lorsqu’elle habitait à Rully. Elle est signée M. G. : Qui a écrit cette carte ? Quand a -t-elle étéLire la suite « Sur le trône je suis… j’y reste. »

AUBIN, un miracle à couper le souffle

Cher Didier, J’ai profité de mes vacances pour faire quelques recherches sur le nom de famille AUBIN. Il est à l’origine un nom de baptême, provenant du surnom romain Albinus (dérivé de Albus signifiant blanc). Saint-Aubin fut évêque d’Angers au VIe siècle et l’un des principaux promoteurs du troisième Concile d’Orléans, qui réforma l’Eglise franque.Lire la suite « AUBIN, un miracle à couper le souffle »

A la recherche des photographies prises par le vicomte de BANVILLE

Chers cousins et cousines, Aymard Athanase Vicomte de BANVILLE était le propriétaire de la ferme du Mont Morel dont je t’ai parlé dans de précédents courriers. Tout d’abord celui suite à ma visite au Mont Morel, et celui consacré à la naissance de notre grand-mère Berthe LEBAUDY. Précurseur en matière de photographie, le vicomte AymardLire la suite « A la recherche des photographies prises par le vicomte de BANVILLE »