Bernardin GARNIER et Anne ROGER à Saint-Germain-du-Crioult

Chère cousine, cher cousin,

Tu m’as dit que tu voulais en savoir plus sur nos ancêtres de Saint-Germain-du-Crioult. Il s’agit des ancêtres de Maria GARNIER qui est la mère de notre grand-mère maternelle Berthe LEBAUDY. Tu as déjà fait leur connaissance en lisant mes lettres sur la branche LEBAUDY et sur le Mont Morel.

Cadastre de 1825 – Archives Départementales du Calvados

Maria GARNIER est née le 16 octobre 1864 au bourg de Saint-Germain-du-Crioult (Calvados), commune dans laquelle ont vécu ses parents et ses grands-parents. Voici ce que je sais de ses grands-parents paternels Bernardin GARNIER et Anne ROGER. Je te parlerai une prochaine fois de ses grands-parents maternels puis de ses parents.

Bernardin GARNIER a été baptisé le 24 janvier 1781, le jour même de sa naissance, à Saint-Germain-du-Crioult. Le hameau où il est né n’est pas précisé. Ses parents, Jacques GARNIER et Marie LAUTOUR, sont fermiers. Son parrain est son grand-père Bernardin GARNIER (né aux environs de 1720) et sa marraine est sa tante Marguerite LAUTOUR. Son acte de baptême est signé par son parrain et sa marraine. Il a un frère aîné, et il sera suivi par trois frères puis une soeur. Peut-être a-t-il d’autres frères et sœurs dont je n’ai pas connaissance.

Anne ROGER a aussi été baptisée le jour de sa naissance, le 20 janvier 1791 à Proussy, commune aussi située dans le Calvados, à environ 7 kilomètres de Saint-Germain-du-Crioult. Son acte de baptême est aussi signé par son parrain et sa marraine. Son père Jacques ROGER est charpentier et sa mère Marie BERTAUX est fileuse. Anne ROGER a au moins un frère aîné.

Bernardin et Anne se marient le 5 janvier 1814 à Saint-Germain-du-Crioult. Ils s’installent aux Iles (village situé à 3 kilomètres du bourg de Saint-Germain-du-Crioult), où ils sont cultivateurs. Après avoir eu quatre filles, ils déménagent au bourg de Saint-Germain-du-Crioult (entre 1822 et 1824) où ils ont six garçons dont deux fois des jumeaux. Savaient-ils que le climat du bourg est plus favorable à la naissance de garçons et est-ce pour cela qu’ils ont déménagé ?

La tradition dit qu’ils étaient pauvres et que leur fils Jacques (le père de Maria GARNIER) partageait avec son jumeau une paire de sabots pour la messe du dimanche, chacun d’eux allant à la messe à son tour. Cependant, au recensement de 1841, il est mentionné que « Garnier Bernardin fait valoir deux fermes », et en novembre 1855, il fait partie des 50 « habitants notables » qui ont participé à la souscription pour la nourriture des 35 enfants pauvres des écoles. Il a donné 10 francs, ce qui est un don significatif puisque seuls 7 habitants ont donné plus, 11 ont aussi donné 10 francs, et 32 ont donné moins (certains ne donnant qu’1 ou 2 francs). Il est vrai qu’en 1855, Bernardin a 74 ans, tous ses enfants ayant plus de 25 ans, la situation financière de la famille a pu s’améliorer.

En lisant les recensements, on voit l’évolution de la famille :

  • 1820: 3 enfants âgés de 2 à 4 ans. Il n’y a pas de domestique mentionné.
  • 1836: 9 enfants âgés de 4 à 20 ans, et 4 domestiques.
  • 1841: 8 enfants de 9 à 24 ans (l’aînée, Anne, s’est mariée en 1839) et un domestique. Est-ce que les enfants étant grands, ils n’ont pas besoin d’autant de domestiques, ou les domestiques sont-ils recensés sur la seconde ferme ?
  • 1846: 6 enfants de 15 à 24 ans (leur fille Julie s’est mariée en 1842 et leur fils cadet Aimé Constant est décédé en 1845), et 5 domestiques.
  • 1851: 6 enfants de 22 à 32 ans, leur petite fille Victorine GASCOIN qui a 5 ans, et 6 domestiques. Victorine GASCAOIN est l’enfant de leur fille Julie mariée avec Pierre GASCOIN qui sont cultivateurs au village de l’hôpital à Vassy. Bizarrement Victorine est aussi recensée à Vassy.
  • 1856: 4 enfants âgés de 26 à 37 ans (Pierre Théodore est décédé en 1853, et Victor Julien s’est marié en 1853), leur petite fille Victorine GASCOIN, et 6 domestiques.
  • 1861: Bernardin a 80 ans. Son fils Jacques s’est marié en février avec Victorine LEBAILLY, et il est désormais le chef de l’exploitation. Ses parents restent habiter à la ferme. Tous deux y décèdent, Anne le 01 mars 1864 à 73 ans et Bernardin le 24 décembre 1870 à 89 ans. A son décès, 7 enfants sur ses 10 enfants sont vivants. 4 d’entre eux habitent à Saint-Germain-du-Crioult. Il a vu la naissance d’au moins 16 petits-enfants (9 filles et 7 garçons), qui en 1870, sont âgés de 30 à moins d’un an. Un autre petit-fils naîtra en 1876. Il a aussi vu la naissance de 4 arrière-petits-enfants, puisque sa fille Anne est alors déjà grand-mère.

Voici la liste des 10 enfants de Bernardin et Anne :

  • Anne née le 17 novembre 1815. Elle épouse Jacques LEMASSON en 1839. Il est boulanger à Saint-Germain-du-Crioult.
  • Julie née le 17 juillet 1817. Elle épouse Pierre GASCOIN en 1842. Il sont cultivateurs à Vassy.
  • Marie, née le 18 janvier 1819, épouse Jean-Baptiste SIQUOT en 1856, cultivateur au Tourneur (commune du Calvados situé à 25 kilomètres de Saint-Germain-du-Crioult).
  • Victoire, née le 22 avril 1822, épouse Jacques Louis SIQUOT, le frère de Jean-Baptiste en 1857. Il sont cultivateurs à Saint-Germain-du-Crioult.
  • Jacques Guillaume né le 04 mars 1824 et qui décède à l’âge de 2 mois.
  • Victor Julien né le 30 mai 1825. Il épouse Aimée DUPONT, originaire de Vassy, en 1853. Ils sont cultivateurs au village de Cagny à Vassy.
  • Jacques, son jumeau, grand-père maternel de notre grand-mère Berthe LEBAUDY, qui épouse Victorine LEBAILLY en 1861. J’aurai l’occasion de t’en parler plus longuement dans un prochain billet.
  • Pierre Théodore, né le 5 septembre 1819, qui décéde en 1853.
  • Auguste, son jumeau, épouse Rosalie LASSERAY, aussi germinoise, en 1867. Ils sont cultivateurs au bourg de Saint-Germain-du-Crioult.
  • Aimé Constant né le 08 juillet 1832, qui décède en 1845.

Ceci est l’état de mes recherches sur ce couple. Il y a encore beaucoup à apprendre, comme par exemple, compléter la liste de leurs petits-enfants, ou savoir dans quelles maisons ils ont vécu aux Iles puis au bourg de Saint-Germain-du-Crioult.

Cousinalement

Didier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :